GOCA

Contrôle technique

Contrôle périodique

CT


Le contrôle périodique semestriel

Le premier contrôle périodique s'effectue 6 mois après la première visite. Ensuite la périodicité de base entre les contrôles périodiques suivants est de 3 mois. Par contre, si lors du précédent contrôle un certificat de visite rouge n'a pas été délivré, et pour autant que les éléments vitaux de sécurité soient en ordre, un bonus de 3 mois est octroyé et la périodicité est alors de 6 mois.


Le contrôle périodique se déroule en plusieurs étapes.

L'identification du véhicule

Contrôle environnement

La pesée du véhicule

L'état mécanique et le fonctionnement des pièces du véhicule

Redevance « contrôle périodique »

 

L'identification du véhicule

Lors du contrôle, l'inspecteur va tout d'abord vérifier la validité des documents requis et contrôler qu'ils correspondent bien au véhicule présenté.

Documents de bord

  • certificat d'immatriculation
  • certificat de conformité
  • ancien certificat de visite
  • rapport d'identification

Données du véhicule

  • plaque d'immatriculation
  • numéro de châssis
  • plaquette d'identification


Contrôle environnement

Selon le type de véhicule un contrôle des émissions d'échappement est effectué par des appareils de mesure et ensuite complété par un contrôle visuel de l'inspecteur du système d'échappement.

  • mesure des fumées pour les véhicules diesel
  • mesure de CO des gaz d'échappement pour les véhicules à essence ou LPG et contrôle de la valeur lambda

 

La pesée du véhicule

Une pesée du véhicule, telle que effectuée lors de la première visite, n'est effectuée lors d'un contrôle périodique que lorsqu'une transformation a été constatée ou signalée, pouvant avoir une influence sur la TARE du véhicule.

 

L'état mécanique et le fonctionnement des pièces du véhicule

Chaque pièce et chaque élément faisant partie de l'équipement obligatoire sont contrôlés conformément aux prescriptions réglementaires et techniques. L'état général, le fonctionnement, la course, l'usure, les fuites, les soudures et la conformité des pièces sont contrôlés.

Voici un aperçu des différents groupes d'éléments à contrôler :


1. Le dispositif de freinage

  • frein de service
  • frein de secours
  • frein de stationnement

Le contrôle des freins est réalisé sur un banc de freinage et ensuite complété par un contrôle visuel de l'inspecteur sous le véhicule.

! Le contrôle périodique pour les autobus et autocars est complété par un contrôle plus approfondi de freinage. Ce test de freinage statue quant à l'efficacité de l'installation des freins d'un véhicule par rapport à sa Masse Maximale Autorisée.

Le test de freinage se fait de manière directe. Le véhicule est présenté à vide ou en charge pour autant que la masse du véhicule présenté se situe entre 2/3 de la Masse Maximale Autorisée et la Masse Maximale Autorisée.

2. Les feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques 

  • feux de route
  • feux de croisement
  • feux de position
  • feux de signalisation
  • feux stop
  • feux de brouillard arrière
  • ...

Le contrôle des feux est réalisé à l'aide d'un luminoscope et ensuite complété par un contrôle visuel de l'inspecteur.

3. La direction et le volant

4. Les essieux, les roues, les pneus et la suspension

Le contrôle de suspension est réalisé par un contrôle visuel de l'inspecteur sous le véhicule.

5. Le châssis et accessoires du châssis

6. La carrosserie

7. Le champ de visibilité

  • vitres
  • rétroviseurs
  • essuie-glace
  • ....

8. Le tachygraphe et/ou le limiteur de vitesse

9. Les équipements divers obligatoires

  • ceintures de sécurité
  • ...

 

Redevance « contrôle périodique »

Consultez le barème des redevances.

Rappel ! Vous pouvez présenter votre véhicule pour un contrôle périodique dans l'un des 77 centres de contrôle belges de votre choix.