GOCA

Permis de conduire

Enquêtes sur le permis de conduire

 

Enquête annuelle sur la façon dont le candidat se prépare à l'examen pratique du permis de conduire catégorie B

Le GOCA organise annuellement une enquête nationale dans divers centres d'examen auprès des candidats qui présentent leur examen pratique pour le permis de conduire catégorie B pour la première fois. Le but est de connaître les conditions dans lesquelles le candidat prépare sa formation à la conduite et présente son examen pratique. Cette enquête a été menée auprès de 1.500 candidats en 2015.

 

Consultez les chiffres de l'enquête 2015.


On constate l'importance de l'acquisition de pratique de la conduite car les candidats réussissent toujours mieux leur examen pratique s'ils conduisent plus de 1.000 km et dans toutes les circonstances (en ville, en campagne, pendant et hors heures de pointe, le soir, par temps de neige,...) avant de passer l'examen pratique.

 


Le 3 février 2014, la procédure en vue de l'obtention d'un permis de conduire catégorie B a changé. Cette nouvelle législation offre toujours le choix au candidat entre 2 formations à la conduite, le permis de conduire provisoire de 18 ou 36 mois. Cependant, le candidat dont le permis de conduire provisoire a expiré, ne peut obtenir un nouveau permis de conduire provisoire qu'après un délai de 3 ans, à compter de la date de fin de validité du permis de conduire provisoire. Pendant cette période, le candidat peut uniquement s'entraîner avec l'auto-école et présenter l'examen pratique avec cette dernière. Depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle législation, les candidats qui ratent 2 fois l'examen théorique sont par ailleurs obligés de suivre 12h de cours théoriques dans une auto-école agréée avant qu'ils puissent passer l'examen théorique pour la troisième fois. Les candidats titulaires d'un permis de conduire provisoire valable, délivré avant le 3 février 2014, restent sous l'ancienne législation tant que le permis de conduire provisoire est valable. Cette enquête, réalisée depuis 8 ans, a permis de constater que certaines tendances se confirment ou évoluent. Le groupe cible reste le même à savoir les candidats de moins de 30 ans.


Les conclusions de l'enquête:

• Le pourcentage de réussite de l'examen est le plus élevé pour les candidats de moins de 20 ans et diminue en fonction de l'âge des candidats.

• La majorité des candidats en possession d'un permis de conduire provisoire valable présentent l'examen pratique avec leur propre véhicule ou le véhicule du guide/de la personne accompagnante.

• La moitié des candidats détenteurs d'un permis de conduire provisoire «18 mois» font plus que les 20 heures réglementaires d'enseignement pratique auprès d'une école de conduite agréée avant de présenter l'examen pratique.

• Alors qu'il n'y était pas réglementairement obligé, 1 candidat sur 2 détenteur d'un permis provisoire «36 mois» a suivi des heures d'enseignement pratique auprès d'une école de conduite agréée.

• Les candidats de plus de 30 ans choisissent le plus souvent le permis de conduire provisoire «18 mois », probablement pour des raisons professionnelles.

• Les candidats qui choisissent un permis de conduire provisoire « 36 mois » ont eu au maximum pendant leur apprentissage 1 ou 2 guides. Ces guides sont toujours majoritairement des membres de la famille du candidat et ont le plus souvent entre 21 ans et 40 ans d'expérience de conduite.