GOCA

Permis de conduire

Enquêtes sur le permis de conduire

Enquête annuelle sur la façon dont le candidat se prépare à l'examen pratique du permis de conduire catégorie B

Le GOCA organise annuellement une enquête nationale dans divers centres d'examen auprès d'environ 1.000 candidats qui présentent leur examen pratique pour le permis de conduire catégorie B pour la première fois. Le but est de connaître les conditions dans lesquelles le candidat prépare sa formation à la conduite et présente son examen pratique.

Consultez les chiffres de l'enquête 2012 ici.

 

Depuis le 1er septembre 2006, la formation et l'examen pour l'obtention du permis de conduire B ont été réformés. L'examen est devenu plus exigeant car réaliser les manœuvres sur la voie publique demande, de la part du candidat, de maîtriser non seulement son véhicule, mais aussi de s'intégrer parfaitement dans la circulation, de faire attention aux autres usagers, à la fluidité du trafic, de prendre toutes les précautions pour éviter un accident.

Le candidat qui réussit le permis théorique pour cette catégorie a le choix entre deux modèles de formation :

  • le permis de conduire provisoire 18 mois (20h d'école de conduite + rouler seul)
  • le permis de conduire provisoire 36 mois (conduire accompagné d'un guide)

L'examen pratique, dont la durée est de 40 minutes minimum, est constitué d'une seule et unique épreuve sur la voie publique. Cela permet à l'examinateur de prêter une attention toute particulière au comportement routier du candidat. Pour présenter l'examen pratique, les candidats ont le choix entre leur propre véhicule et un véhicule d'une école de conduite agréée.


 

Cette enquête, réalisée depuis 5 ans, a permis de constater que certaines tendances se confirment ou évoluent. Le groupe cible sont les candidats de moins de 30 ans. Ils représentent 91% des candidats.

On constate l'importance de l'acquisition de pratique de la conduite car les candidats réussissent toujours mieux leur examen pratique s'ils conduisent plus de 1.000 km (76%) et dans toutes les circonstances (en ville, en campagne, le soir, par temps sec ou pluvieux, pendant et hors heures de pointe) avant de passer l'examen pratique.

  • On retrouve aussi un effet de l'âge du candidat. Le pourcentage de réussite de l'examen est toujours un peu plus élevé pour les candidats de moins de 20 ans (52,5%) et diminue en fonction de l'âge des candidats (de 59,3% à 50%).
  • Les candidats présentent toujours plus l'examen avec leur propre véhicule (61,5%) et on réussit un peu mieux son examen pratique si on choisit de venir à l'examen avec le véhicule de l'école de conduite agréée (67,2%).
  • Les candidats détenteurs d'un permis de conduire provisoire «18 mois» ne font pas plus que les 20 heures réglementaires d'enseignement pratique auprès d'une école de conduite agréée avant de présenter l'examen pratique.  Alors qu'ils n'y étaient pas réglementairement obligés, quasi 1 candidat sur 2 détenteur d'un permis provisoire «36 mois» ont suivi des heures d'enseignement pratique auprès d'une école de conduite agréée.
  • Les candidats entre 20 et 30 ans choisissent le plus souvent le permis de conduire provisoire «18 mois » (63%), probablement pour des raisons professionnelles.
  • Les candidats qui choisissent un permis de conduire provisoire « 36 mois » ont eu au maximum pendant leur apprentissage 1 ou 2 guides (79%). Il faut remarquer que le pourcentage de réussite est plus élevé si les candidats ont eu plus de 2 guides (65,5%). Ces guides sont toujours majoritairement des membres de la famille du candidat et ont le plus souvent entre 21 ans et 40 ans d'expérience de conduite.
  • Ceux qui choisissent un permis de conduire provisoire «18 mois» roulent le plus souvent seuls, sans accompagnateur, raison pour laquelle ils ont choisi le permis de conduire provisoire « 18 mois » (55,3%).

 

Consultez les chiffres de l'enquête 2012 ici.